chevronRetour aux articles
Amour & Couple
Légal

Tout ce qu’il faut savoir sur le mariage homosexuel en Belgique

Copl
[object Object]

En 2003, la Belgique fait parler d’elle en devenant le deuxième pays au monde à légaliser le mariage homosexuel, après les Pays-Bas. Une avancée de taille et l’aboutissement d’un long combat pour la communauté homosexuelle… Mais qu’en est-il de l’histoire de cette loi, des droits des futurs époux ou encore de la reconnaissance du mariage à l’étranger ? 

Nous avons posé ces questions à Stéphanie Dibling, avocate au barreau de Bruxelles et médiatrice agréée, pour bénéficier de son regard de professionnelle du droit. 

Comment le mariage homosexuel a-t-il été légalisé ?

En Belgique, cela fait déjà plusieurs décennies que les associations se battent pour les droits homosexuels. Les premières revendications en faveur du mariage pour tous datent d’ailleurs des années 90 et, en 1996, Bruxelles accueille sa première « Gay Pride ». En 2000, une première avancée prend la forme d’une loi validant la cohabitation légale pour tous les couples

Une loi qui ne convainc pourtant pas totalement puisque, comme l’explique Maître Dibling, les cohabitants légaux ne bénéficient pas de la même protection légale que des époux, notamment en ce qui concerne la succession. 

De nombreux couples ont donc patienté et à raison, puisqu’en 2003, la loi en faveur du mariage pour tous est promulguée. Par conséquent, le Code Civil évolue en indiquant que « deux personnes de sexe différent ou de même sexe peuvent contracter mariage » et en parlant désormais des « époux », davantage que de « mari et femme » pour neutraliser la question de sexe. 

Et, depuis 2006, un autre grand pas a été franchi, avec la loi consacrant le droit à l’adoption pour les personnes du même sexe

Depuis 2015, le droit des parents s’est même renforcé, dans le cas d’une procréation médicalement assistée. En effet, le Belgique reconnait désormais un principe de « présomption de maternité », si un couple est marié lors de la naissance du bébé. La maman qui n’accouche pas peut simplement se rendre à la commune pour officialiser sa parentalité. 

Qu’en est-il du mariage homosexuel aujourd’hui ?

« En Belgique, aujourd’hui, il n’y a strictement aucune différence juridique entre un mariage hétérosexuel et un mariage homosexuel », explique Maître Dibling. Les conditions qui s’appliquent sont les mêmes :

  • Avoir plus de 18 ans,
  • Ne pas avoir de lien de parenté à un certain degré (par exemple, on ne peut pas épouser son oncle, sa tante, son neveu, sa nièce…),
  • Être tous les deux totalement consentants,
  • Ne pas être déjà marié, car la bigamie est interdite sur notre territoire.

Le mariage, hétérosexuel comme homosexuel, va donc avec la même série de droits et de devoirs (devoir de cohabitation, devoir d’assistance…). 

Le mariage homosexuel est-il reconnu à l’étranger ?

En Belgique, un couple peut se marier du moment que l’un des futurs époux est Belge ou réside sur le territoire belge depuis plus de trois mois. Et notre pays reconnaît le mariage homosexuel, qu’il ait été célébré en Belgique ou à l’étranger. Le fait que le pays d’origine d’un des futurs époux ne reconnaisse pas officiellement le mariage pour tous ne change rien. 

« L’officier de l’état civil qui reçoit une demande de célébration de mariage n’a pas à vérifier le droit de l’État de la nationalité ou de la naissance des époux pour constater si ce droit permet le mariage homosexuel. Il se contentera d’organiser le mariage si les conditions sont réunies. Attention, s’il suspecte un mariage blanc ou gris, il procèdera à des enquêtes. »

En revanche, l’inverse n’est pas vrai. Un mariage homosexuel contracté en Belgique ne sera pas forcément reconnu dans d’autres pays. Ce qui peut avoir des conséquences diverses, notamment en matière de reconnaissance d’un contrat de mariage et de la gestion d’un patrimoine commun, par exemple. 

Aujourd’hui, une dizaine de pays de l’Union Européenne reconnait le mariage homosexuel : dans l’ordre chronologique de promulgation de la loi, Pays-Bas (2001), Belgique (2003), Espagne (2005), Suède (2009), Portugal (2010), Danemark (2012), France (2013), Luxembourg (2015), Irlande (2015), Malte (2017), Allemagne (2017), Finlande (2017) et Autriche (2019). La Norvège, le Royaume-Uni ou la Suisse ont également fait le même choix en Europe. Malheureusement, comme l’indique l’Observatoire des inégalités, l’homosexualité est encore interdite dans 69 pays et punie de mort dans 11 d’entre eux.

Le mot de la fin

En Belgique, en 2020, environ un millier de mariages homosexuels a été célébré, grâce à la loi passée il y a près de 20 ans déjà. Une victoire pour les droits de l’être humain, sur notre territoire, qui n’est malheureusement pas encore partagée dans tous les pays du monde…

 

Plus de conseils sur le couple dans ces articles : 

Envie de parler à notre personne de confiance, de découvrir les experts Copl ou de ne rien manquer de notre actualité ? N’hésitez pas à vous inscrire à notre plateforme et/ou à notre newsletter.

Nos catégories d'articles incontournables

Amour & Couple
Famille
Sexualité
Divorce & Séparation
Bien-être
Psycho
Légal
Finance

Soyez guidé et rassuré grâce à Copl !

Copl vous accompagne sur tous les aspects du couple afin de vous épanouir au mieux. Inscrivez-vous et bénéficiez de notre accompagnement gratuit ! 

Vous avez une question spécifique à ce sujet ?
Bénéficiez gratuitement de notre accompagnement !
Recevez directement nos meilleurs articles dans votre boite mail
Inscrivez-vous à notre newsletter !
Loading ...
preload
Une question vous démange ? Contactez Stéphanie, notre conseillère Copl au 📞 0470/07.48.73 ou ✉️ conseil@copl.be
logo
hamburger