chevronRetour aux articles
Sexualité

Les histoires érotiques peuvent-elles booster notre sexualité ?

Copl
[object Object]

Selon une étude récente, 2.5 millions de personnes regarderaient une vidéo pornographique chaque minute. Des statistiques qui inquiètent d’autant plus que le porno touche les jeunes de plus en plus tôt, avec divers dangers : addiction, troubles du comportement, mésinformation, baisse de confiance en soi… 

Et si on mettait le porno de côté pour privilégier les histoires érotiques ? Ces récits peuvent-ils nous émoustiller, seul ou en couple ? S’adressent-ils tant aux femmes qu’aux hommes ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ces histoires ? Autant de questions auxquelles a bien voulu répondre Marie-Ève Gremmens. Sexologue, hypnothérapeute et coach, elle est également spécialisée dans l’accompagnement du burn-out professionnel et parental. 

Les histoires érotiques peuvent-elles pimenter notre vie de couple ? 

Les textes érotiques ne datent pas d’hier. Dès l’Antiquité, les auteurs glissent des scènes de sexe et des allusions plus ou moins cachées au plaisir et au désir entre leurs pages. Aujourd’hui encore, la littérature érotique convainc les lecteurs comme on l’a vu avec les millions d’exemplaires vendus de la saga « 50 nuances de Grey ».  

Comme l’explique Marie-Ève Gremmens, « la lecture de livres érotiques offre un support pour imaginer sans nécessairement passer à l’acte et c’est ça qui est magique dans la lecture, on visualise des images en lisant des mots et nos sens se mettent en éveil. L’excitation peut démarrer par une lecture qui nous correspond ». 

Les histoires érotiques sont-elles uniquement adressées aux femmes ? 

Oui et non, explique Marie-Ève Gremmens. « Aujourd’hui, la littérature érotique est devenue une affaire de femmes. Au milieu du 20ème, plusieurs auteures ont pris la plume pour écrire sur le sexe, par exemple Histoire d’O de Pauline Réage ou encore Françoise Rey, auteure de La femme de papier. La fin du 20ème siècle témoigne d’une évolution dans le monde de l’écriture dans le sens où les romancières ouvrent la porte à l’érotisme. Les femmes ne veulent plus d’érotisme écrit par des hommes pour des hommes et y voient un chemin vers l’expression des désirs et des fantasmes et pas uniquement une finalité masturbatoire. » 
Cependant, la sexologue nuance son propos en précisant que toutes les personnes curieuses peuvent lire des histoires érotiques, peu importe leur genre, leur âge ou leur orientation sexuelle. « Il est possible de lire seul(e) pour réveiller son désir ou de lire ensemble, sous la couette, pour échanger sur le sujet, voire plus si affinités... Pour les couples qui cherchent à pimenter leur relation, les lectures érotiques permettent de réveiller la libido. » 

Quels sont les principaux avantages des histoires érotiques ? 

Selon Marie-Ève Gremmens, les histoires érotiques n’ont que des avantages : 

  • Elles participent au développement et à l’évolution de notre érotisme.
  • Elles activent notre imagination et donc notre libido parfois mise à mal par le stress, le rythme effréné du quotidien, le travail, la fatigue, la routine…
  • La littérature érotique permet également de libérer la parole et parfois de faire passer un message quant à nos attentes, nos fantasmes…
  • Elle peut aussi être une soupape de décompression en nous permettant de nous identifier au personnage principal, par exemple.

Que conseiller aux couples qui cherchent des histoires érotiques à découvrir ? 

Dans le cadre de sa pratique, Marie-Ève Gremmens ne recommande pas de livres en particulier et préfère inviter la personne ou le couple à faire ses propres recherches. « Le choix des livres n’est pas anodin, l’orientation non plus… Cependant, certaines personnes ne sont pas à l’aise à l’idée de faire ces recherches ou d’aller en librairie. Dans ce cas, je les invite à se rendre, par exemple, sur le site Musardine, la plus grande librairie érotique du net. On peut y trouver toutes sortes d’histoires, du plus soft au plus hard, en passant par le policier, le fantastique, etc. » 

Actuellement, le podcast semble être un média populaire, dès lors, le secteur des histoires érotiques s’est aussi emparé de ce vecteur. « Je remarque que l’écoute de podcasts donne de bons résultats également, tant chez les hommes que chez les femmes (masturbation, témoignages, histoires fictives, jeux de rôle ou en guise de préliminaires). Ils peuvent pimenter la sexualité de tout un chacun », précise la sexologue. 

Voici quelques-unes de ses suggestions : 

  • Sex and the sound est un podcast érotique qui applique le dirty talk, ce vocabulaire plutôt osé sous la couette.
     
  • Le son du désir : « Imaginez un homme, votre amant, vous laissant un message sensuel sur votre répondeur… » C’est ainsi que commencent tous leurs podcasts érotiques sous la forme de courtes fictions érotiques.
     
  • COXXX propose des épisodes où l’imaginaire érotique est au rendez-vous grâce à des séances de masturbation guidée pour les hommes. Il existe aussi une version pour les femmes : VOXXX
     
  • XPERIENCES se compose de 9 épisodes dans lesquels il y a un jeu d’immersion de l’auteur dans la vie sexuelle de différentes personnes.
     
  • SEXPLORER est à mi-chemin entre l’éducation sexuelle et le porno auditif. On peut y entendre des témoignages sans complexe autour de thématiques telles que la pénétration, la réaction du corps au moment de l’excitation. Bref, de quoi se découvrir et découvrir l’autre.

 

Plus de conseils sur le couple dans ces articles :  

Envie de parler à notre personne de confiance, de découvrir les experts Copl ou de ne rien manquer de notre actualité ? N’hésitez pas à vous inscrire à notre plateforme et/ou à notre newsletter. 

Vous avez une question spécifique à ce sujet ?

Posez-la nous gratuitement et nous reviendrons vers vous avec une réponse au plus vite. 

Vous avez une question spécifique à ce sujet ?
Recevez directement nos meilleurs conseils dans votre boite mail
preload
Une question vous démange ? Contactez-nous en envoyant votre question sur ✉️ conseil@copl.be