chevronRetour aux articles
Famille
Divorce & Séparation

Comment s’entendre avec l’autre parent des enfants de son conjoint ?

Copl
[object Object]

Sur papier, tout le monde se passerait bien d’avoir affaire à l’ex de son partenaire. Quand on est dans une nouvelle relation, on a envie de regarder vers l’avant, de passer du temps à deux, de faire des projets… Mais, s’il a des enfants, impossible d’y couper : il faut aussi composer avec l’autre parent des enfants.   

Bien sûr, il n’est pas nécessaire de devenir amis mais, pour le bien de la famille recomposée, autant éviter que ce ne soit la guerre. Alors, comment établir une relation saine et sereine entre tous les adultes impliqués ? Ces quelques conseils vous aideront peut-être si vous êtes actuellement dans cette situation.  

Quelles sont les choses à éviter absolument ? 

Avant d’en venir aux conseils, sachez qu’il y a aussi des situations à éviter pour ne pas aviver les tensions entre les différents acteurs : 

La base, c’est qu’on ne critique pas le parent de ses beaux-enfants devant eux. En effet, cela va mettre de la tension entre vous et les enfants, vous et l’ex-conjoint, votre partenaire et son ex… Même si vous ne l’appréciez pas, respectez cette règle indispensable.  

Vous ne vous supportez pas ? Vous n’êtes sans doute pas les seuls. En revanche, vous avez alternativement la charge des enfants et, pour que le quotidien se passe bien, il faut communiquer un minimum. Que ce soit pour des questions d’horaire d’excursion scolaire, d’achat de matériel, de maladie ou pour toute autre raison, le dialogue s’impose. Refuser catégoriquement de se parler, cela va vous compliquer la vie et dégrader la relation.  

Le papa ou la maman de vos beaux-enfants sera toujours dans leur vie, quoi qu’il en soit. Impossible de les empêcher de parler de leur autre parent, de ce qu’ils ont fait ensemble, d’à quel point il/elle est fantastique… 

Même si vous ressentez une pointe de jalousie à chaque fois que l’ex de votre partenaire est mentionné dans la conversation, car cela vous rappelle qu’ils partagent encore beaucoup de choses, n’empêchez pas les enfants d’en parler.  

Quels conseils à appliquer pour avoir une bonne relation avec l’ex de son conjoint ? 

Soyons honnête, si tout le monde ne met pas un peu de bonne volonté, chaque contact risque d’être tendu. Cela va être énergivore pour chacun et cela risque même de créer des conflits dans votre couple. Tenter d’avoir une bonne relation est donc dans votre intérêt. 

Voici quelques conseils qui peuvent vous aider : 

Vous n’avez vraiment, vraiment pas envie de vous parler régulièrement ? Alors, trouvez une alternative pour ne pas rompre la communication. Car les enfants ne doivent jamais être vos messagers ou intermédiaires. Par exemple, créez un groupe WhatsApp entre tous les adultes ayant la charge des enfants pour partager des informations à leur sujet, quelques photos de leurs activités… 

Ce système a 3 avantages : ça évite le face à face, ça permet d’avoir une trace de toutes les infos organisationnelles et c’est une offre de paix vis-à-vis de l’autre parent.  

Ne tentez pas de vous substituer à l’autre parent des enfants. Il n’est pas évident de trouver sa propre place en tant que beau-parent mais il est important d’élaborer une relation qui vous est propre avec les enfants. 

Cela ne se passe pas toujours bien directement mais il faut continuer à essayer, pour le bien de la famille recomposée. De plus, les enfants raconteront sûrement à leur autre parent comment la semaine s’est déroulée. Si cela se passe bien avec les enfants, cela facilitera les relations avec l’autre parent. 

Montrez au parent de vos beaux-enfants qu’ils peuvent compter sur vous. Sans connaître la personne avec laquelle leur ex refait sa vie, certains parents peuvent craindre pour leurs enfants. 

Est-ce que ce nouvel adulte dans leur vie va bien s’occuper d’eux, être gentil, leur laisser du temps avec leur papa/maman ? 

Une fois rassuré, l’ex-conjoint de votre partenaire sera peut-être moins sur la défensive, ce qui permettra à une relation de confiance (à défaut d’une relation amicale) de s’établir.  

Parfois, s’effacer est la meilleure solution dans un premier temps. Si votre conjoint a quitté son ex pour se mettre en couple avec vous et que la séparation a été houleuse, vous êtes probablement persona non grata. 

Dans ce cas-là, votre présence dans les discussions liées aux enfants risque d’envenimer la situation. Soyez discret, soyez patient, le temps peut arranger beaucoup de choses.  

Le mot de la fin 

Bien sûr, la vie d’une famille recomposée, ce n’est pas toujours tout rose. Il y a plein de personnes différentes à prendre en compte et chacune a sa personnalité, son vécu, ses peurs… 

Cependant, il ne faut pas croire que cela va forcément mal se passer. Lorsque les adultes peuvent mettre leur ressentiment de côté pour placer les enfants au cœur des préoccupations, c’est un bon départ ! 

Plus de conseils sur le couple dans ces articles :  

Envie de parler à notre personne de confiance, de découvrir les experts Copl ou de ne rien manquer de notre actualité ? N’hésitez pas à vous inscrire à notre plateforme et/ou à notre newsletter. 

 

Vous avez une question spécifique à ce sujet ?

Posez-la nous gratuitement et nous reviendrons vers vous avec une réponse au plus vite. 

Vous avez une question spécifique à ce sujet ?
Recevez directement nos meilleurs conseils dans votre boite mail
preload
Une question vous démange ? Contactez-nous en envoyant votre question sur ✉️ conseil@copl.be