chevronRetour aux articles
Famille
Psycho

Couple : comment élever des enfants quand les parents ont deux religions ?

Copl
[object Object]

Quand on tombe amoureux de quelqu’un, on ne pense pas immédiatement aux différences qui peuvent se dresser plus tard, comme les religions ou les systèmes de croyances. 

Avec la globalisation, les voyages pendant les études, les flux migratoires, il y a de plus en plus de chances de se mettre en couple avec quelqu’un d’une autre nationalité ou culture. 

L’augmentation des couples mixtes est tout simplement le reflet de l’évolution de la société. 

Pour autant, cela peut être la source de questionnements ou de difficultés pour le couple, par exemple autour de la question de l’éducation des enfants. Nous nous sommes penchés sur le sujet, notamment à la lumière du témoignage de notre invitée Lara et ses parents, Jane et Karim.

Comment éduquer son enfant quand les parents n’ont pas la même religion ?

En 2021, la norme autour de la composition des familles a explosé : familles recomposées, familles monoparentales, familles mixtes… Un éventail de conceptions cohabite désormais plus ou moins harmonieusement. Bien sûr, cela reste compliqué de concilier différentes conceptions de la vie, cultures ou religions sous le même toit. 

Se mettre d’accord sur des principes d’éducation, ça peut déjà être un défi pour les parents, alors comment faire quand on doit résoudre l’équation qui mêle un enfant, deux parents et deux religions ?

L’art du compromis 

Que vous ayez deux religions distinctes ou que l’un de vous croie en Dieu et l’autre pas, le challenge est le même, il faut négocier et trouver un compromis. En effet, il est essentiel de prendre une décision ensemble, pour éviter des tensions ou du ressentiment postérieur. Cette discussion peut dépendre de plusieurs facteurs, comme l’importance de la pratique religieuse.

Par exemple, pour Jane et Karim, la question n’a jamais été un problème car ils ne sont pas pratiquants, bien qu’issus de religions différentes (papa musulman sunnite et maman chrétienne protestante). Lorsqu’ils sont devenus parents, alors qu’ils étaient encore très jeunes, leurs priorités allaient à l’essentiel : prendre soin de leur bébé, étudier, travailler, subvenir aux besoins de leur famille… 

Cela n’a donc jamais été une cause de dispute ou de désaccord dans leur couple.

Plusieurs solutions existent : 

  • Faire cohabiter les cultes,
  • Choisir une des deux religions, si un des parents est davantage pratiquant,
  • Laisser ses enfants choisir plus tard…

La liberté de choix

De plus en plus de couples mixtes misent aussi sur une éducation ouverte qui transmet davantage des valeurs, en laissant le choix à leurs enfants de s’attacher (ou non) à une religion – que ce soit une des leurs ou une autre – plus tard, en grandissant et en évoluant spirituellement.

Dans la famille de Lara, c’est ce principe que les parents ont décidé de choisir, sans rien imposer à leurs enfants. Ils leur ont transmis une vision de la vie, par exemple la différence entre le bien et le mal, la tolérance… Et, en grandissant, leurs enfants ont pris leurs propres décisions, certains se mariant à l’église et baptisant leurs bébés, d’autres ne croyant pas en une instance supérieure. 

Le regard extérieur

C’est parfois la chose la plus difficile à gérer dans un couple : les autres ! Se justifier, subir les avis permanents, être jugé, cela peut être compliqué. Que va penser l’entourage ? Qu’en est-il des rites ? Et à l’école ? Il n’existe évidemment pas une bonne réponse et c’est ce que les proches doivent comprendre. Chaque couple est différent et du moment que chacun respecte la foi de l’autre, une solution est possible. Cela prend encore une autre dimension si le couple se sépare. Dans le tumulte d’une séparation, il est essentiel de ne pas négliger les principes de coparentalité et de prendre le temps de s’accorder sur les choix d’éducation religieuse ou philosophique.

Dans la famille de Jane et Karim, par exemple, certains des quatre enfants sont allés en cours de morale à l’école, d’autres à des leçons liées à l’islam ou au protestantisme. Le choix était très personnel. Et lorsque l’on demande à Lara si ses parents ont subi des critiques de leur entourage, la réponse est non. Son papa, élevé au Liban, avait déjà vu ses trois frères épouser des femmes chrétiennes. En revanche, elle avoue que ce type d’union mixte aurait été plus compliqué pour ses tantes. 

Le dernier mot de Lara

Pour Lara, grandir dans une famille mixte est une vraie richesse. Elle se revoit enfant raconter ses cours de religion à son papa et l’écouter faire des parallèles avec le Coran. La religion n’a jamais été une source de tension et chaque enfant a pu faire son chemin, soutenu et accepté par ses parents. 

Aujourd’hui, elle se considère comme croyante mais sans se cantonner à une religion, à une catégorie figée. Son frère et ses sœurs, en revanche, ne croient pas du tout en Dieu. 

Si pour certaines familles la transmission d’une religion en particulier est une évidence identitaire, pour d’autres, ce choix est davantage vu comme un cheminement personnel. Le joli témoignage de Lara va dans ce sens, en démontrant qu’avec beaucoup d’amour et de la communication, élever des enfants en ayant deux religions différentes n’est pas un obstacle.  

Plus de conseils sur la vie de couple dans ces articles :

Envie de parler à notre personne de confiance, de découvrir les experts Copl ou de ne rien manquer de notre actualité ? N’hésitez pas à vous inscrire à notre plateforme et/ou à notre newsletter.

Nos catégories d'articles incontournables

Amour & Couple
Famille
Sexualité
Divorce & Séparation
Bien-être
Psycho
Légal
Finance

Soyez guidé et rassuré grâce à Copl !

Copl vous accompagne sur tous les aspects du couple afin de vous épanouir au mieux. Inscrivez-vous et bénéficiez de notre accompagnement gratuit ! 

Vous aimeriez être accompagné sur cet aspect par Copl ?
Inscrivez-vous gratuitement et bénéficiez de notre accompagnement !
Recevez directement nos meilleurs articles dans votre boite mail
Inscrivez-vous à notre newsletter !
Loading ...
preload
logo
hamburger