chevronRetour aux articles
Divorce & Séparation
Famille

Un dialogue respectueux pour une meilleure coparentalité

Josiane Grosch Mancini
[object Object]

La séparation parentale provoque un choc et a des répercussions qui touchent le couple mais aussi la relation entre les enfants, entre les parents et les enfants, entre les autres membres de la famille, … 

Néanmoins, plusieurs études montrent que les enfants sont impactés psychologiquement non  tant par la séparation que par les conflits entre les parents.

Pour limiter les conséquences affectives telles des angoisses, une baisse ou la perte de l’estime de soi, des peurs à s’engager plus tard dans une relation amoureuse, et des conséquences psychologiques telles des difficultés scolaires, des troubles du comportement ou relationnel… il est indispensable de rassurer l’enfant, de le préserver de ces conflits.

La coparentalité est la responsabilité des deux parents, elle est la volonté de préserver les enfants après la séparation. 

La pérennité de l’autorité parentale conjointe après une rupture est reconnue par de nombreux experts, par les parents et plus tard par les enfants devenus adultes.

Il est important de le souligner, cela demande un réel engagement de la part des parents se fixant comme principal objectif le bien-être des enfants. Une séparation est souvent synonyme de rupture, de désaccords, de souffrance, de trahison, de rancœur, de colère, d’incompréhensions. 

Je donne souvent l’exemple du parent qui se fait agresser verbalement par son ex-partenaire, la réaction immédiate serait de réagir et répondre sur le même ton. Cependant, cette façon d’agir ne ferait qu’aggraver la relation déjà précaire. Je propose de respirer, de prendre le temps de réfléchir aux conséquences qu’une réponse agressive aurait comme résultat et de surprendre l’autre en répondant calmement, en expliquant comment on se sent lorsque l’autre nous agresse de la sorte sans pour autant lui faire de reproche. 

Donnez à l’autre l’espace pour se remettre en question

Cette façon de faire est inspirée de la Communication Non Violente créée par le psychologue américain Marshall Rosenberg. Son livre « Les mots sont des fenêtres (ou des murs) » l’explique très bien.

Pour le bien des enfants, il s’agit d’apaiser les conflits, de trouver des accords à l’amiable.

Toutefois, il n’est vraiment pas simple, même avec la meilleure volonté du monde, de parvenir à communiquer de manière non violente et non conflictuelle dans le contexte d’une séparation.

Un parent trop pris dans la spirale des conflits avec son ex-partenaire ne sera pas ou peu à l’écoute de son enfant et risque malgré lui d’impliquer directement ou indirectement les enfants.

Des solutions existent : faire appel à un-e médiateur-trice, un-e psychologue, un-e psychothérapeute, …

Tous ces professionnels peuvent guider, accompagner pour que la séparation se passe avec le moins de heurts possible.

Il ne s’agit plus à ce stade d’une thérapie de couple. L’idée n’est pas de réconcilier les parents mais de leur faire prendre conscience de l’importance de maintenir ou restaurer un dialogue qui aidera les enfants à mieux accepter la séparation et chacun des parents à mieux traverser cette période tumultueuse et chargée émotionnellement.

La séparation entraîne des situations plus complexes à gérer au quotidien, que ce soit sur le plan relationnel, psychologique, logistique, éducatif, scolaire, …

Pour gérer au mieux cette complexité, le dialogue cordial et respectueux est essentiel.

Il faut sortir de la culture du conflit (cercle vicieux) pour entrer dans le dialogue. Miser sur la responsabilité des parents vis-à-vis de leurs enfants (cercle vertueux) est le défi de beaucoup de parents qui se donnent les moyens d’y arriver . Et ce, grâce à l’aide de professionnels qui les accompagnent dans cette démarche. Cette dernière est encore trop peu souvent valorisée dans notre société plus axée sur les aspects matériels et pas assez sur la dimension humaine de cette épreuve.

De nombreux psychothérapeutes et médiateurs ainsi que toutes les personnes certifiées en Communication non violente font appel à cet atout formidable pour y parvenir( www.cnvbelgique.be).

La coparentalité est une relation repensée qui ne se base pas sur un lien émotionnel, amour ou haine mais repose essentiellement sur la bienveillance des parents pour leurs enfants. 

Josiane Grosch Mancini

Psychothérapie de l’enfant et de l’adulte

Approche intégrative de l’émotion et de la relation

Découvrez-en plus sur la vie de couple

Découvrez nos autres articles de blog sur le sujet. Et pour ne pas manquer nos nouveaux articles, inscrivez-vous vite à notre newsletter.

Nos catégories d'articles incontournables

Amour & Couple
Famille
Sexualité
Divorce & Séparation
Bien-être
Psycho
Légal
Finance

Soyez guidé et rassuré grâce à Copl !

Copl vous accompagne sur tous les aspects du couple afin de vous épanouir au mieux. Inscrivez-vous et bénéficiez de notre accompagnement gratuit ! 

Vous aimeriez être accompagné sur cet aspect par Copl ?
Inscrivez-vous gratuitement et bénéficiez de notre accompagnement !
Recevez directement nos meilleurs articles dans votre boite mail
Inscrivez-vous à notre newsletter !
Loading ...
preload
logo
hamburger