chevronRetour aux articles
Amour & Couple

Un couple, c’est embarquer dans le même bateau !

Alexander Anghelou
[object Object]

Tous les couples peuvent traverser des turbulences pour différentes raisons. Ces phases les amènent soit à se séparer, soit à se réinventer.

Logique : avec le temps, les gens changent et évoluent, ce qui peut susciter des tensions ou une « déconnexion », liée à la manière dont chacun interagit. Si une telle situation marque parfois le clap de fin pour certains, ce n’est pas nécessairement le cas pour d’autres. Si les deux protagonistes le veulent vraiment, un couple peut, en effet, en profiter pour repartir du bon pied. 

La condition préalable ? Chacun doit être engagé à 100 % et prêt à faire des efforts. Le point de départ idéal de la réflexion est tout simplement que chacun doit réaliser qu’il a embarqué « dans le même bateau » avec l’autre.

Lorsque l’on est dans un même bateau, il est crucial de suivre le même cap. Faute de cohérence, si chacun pagaie dans une direction opposée, chacun se sentira fatigué et frustré. Pire encore : le couple fera du sur-place.

La métaphore du bateau explique, bien entendu, qu’il faut avoir un cap commun.

Si le couple est vraiment décidé à travailler et y arriver, il convient de commencer par arrêter de jouer à piéger l’autre et chercher à « gagner » contre lui. Quand on partage une embarcation, les choses sont claires : les deux membres du couple perdent ou gagnent chaque fois ensemble. Partir de cette image de « duo » embarqué sur le même vaisseau peut aider, car le couple réalise qu’il doit absolument communiquer pour rester à flot et arriver à bon port. 

Je me souviens d’un couple que j’ai reçu en thérapie. Il était norvégien, elle était italienne. Ils vivaient chacun leur deuxième mariage. Leurs enfants étaient désormais grands. Ils approchaient de la retraite. Une des premières choses qu’ils m’ont dites est qu’à leur retraite, ils retourneraient chacun dans leur pays respectif. Je me rappelle leur avoir demandé s’ils habiteraient donc 6 mois en Norvège et 6 mois en Italie… Ils me répondirent chacun : « Non, 365 jours dans MON pays. Et ce point n'est pas négociable ». Sans négociation ni discussion, les choses sont d’emblée très difficiles. En fin de compte, ils ont divorcé même s’ils s’aimaient. Un moindre mal ? Je pense que si l’un d’eux avait fait le sacrifice de suivre l’autre dans son pays, le ressentiment contre l’autre aurait été tel qu’il aurait, de toute façon, pu détruire leur mariage. 
 

Pour arriver à cette étape de négociation, il est important que chacun identifie ses propres besoins et qu’il les communique à l’autre. Valider et intégrer les besoins de l’autre va déterminer le cap et la destination finale du bateau. Un besoin commun consiste, par exemple, à pouvoir partager des activités ou des expériences avec l’autre. La pratique d’un sport, d’un hobby, des voyages, la cuisine… La liste est longue ! Aucun couple n’a, bien sûr, exactement les mêmes centres d’intérêt et en avoir certains en commun est déjà une bonne chose. 

Avoir le temps et la possibilité de faire les choses qui vous intéressent, vous seul, est tout aussi important, du moment que cela n’entrave pas les besoins du couple, comme passer du temps ensemble. 
 

Le rôle d’un psychologue est de vous montrer le phare et le cap à suivre pour arriver à bon port. Il vous aide également à déceler les obstacles qui vont empêcheraient d’y arriver. Il s’agit d’un processus tout au long duquel il est important de reconnaître et d’encourager les victoires, petites ou grandes.

Il est notamment utile de montrer de la gratitude envers l’autre. Chaque jour, consacrez quelques minutes pour dire à votre moitié ce que vous avez apprécié, que ce soit ce qu’il ou elle a dit ou a fait ce jour-là. 


Réinventer son couple et le laisser évoluer est une bouffée d’air frais que chaque couple devrait s’octroyer avec le temps, qu’il vive des turbulences ou pas. 
 

Alexandre Anghelou 
Psychologue

Découvrez-en plus sur la vie de couple

Découvrez nos autres articles de blog sur le sujet. Et pour ne pas manquer nos nouveaux articles, inscrivez-vous vite à notre newsletter.

Vous avez une question spécifique à ce sujet ?

Posez-la nous gratuitement et nous reviendrons vers vous avec une réponse au plus vite. 

Vous avez une question spécifique à ce sujet ?
Recevez directement nos meilleurs conseils dans votre boite mail
preload
Une question vous démange ? Contactez Stéphanie, notre conseillère Copl au 📞 0470/07.48.73 ou ✉️ conseil@copl.be