chevronRetour aux articles
Divorce & Séparation

Les conséquences d’une infidélité sur un divorce

Copl
[object Object]

Si de nombreux couples ont déjà dû y faire face, une infidélité n’en reste pas moins une expérience difficile et douloureuse. Elle déstabilise, en effet, le pilier essentiel d’un couple : la confiance. Il est donc logique que certains ne puissent surmonter cette épreuve et décident de divorcer. Un adultère peut aussi avoir des conséquences psychologiques. 

D’un point de vue légale,  selon la loi, les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours et assistance. Depuis la loi du 27 avril 2007, le divorce pour faute n’existe plus en droit belge.

Il existe deux manières de divorcer : 

  • soit par consentement mutuel (qui implique que vous soyez d’accord sur tous les points de votre séparation)
  • soit pour désunion irrémédiable.

La désunion irrémédiable se prouve soit par l’écoulement d’un certain délai de séparation (6 mois si les époux sont d’accord de divorcer ou 1 an en cas de désaccord sur le divorce) soit par la preuve de la désunion irrémédiable, en d’autres termes, la preuve de l’impossibilité de poursuivre la relation.

Vous pourriez donc prouver la désunion irrémédiable par l’adultère. Le juge pourrait considérer que l’adultère rend effectivement la poursuite de la vie commune impossible et prononcer le divorce sans attendre l’écoulement d’un délai de séparation (6 mois ou 1 an).

L’adultère qui aurait eu pour conséquence de rendre la poursuite de la vie commune impossible peut aussi avoir une incidence sur le droit à la pension alimentaire après divorce que l’époux qui s’est rendu coupable d’adultère demanderait à l’autre époux. Le juge pourrait considérer que cet époux n’a pas le droit d’obtenir une pension alimentaire après divorce ou limiter son montant.

 

https://splitup-uploads-production.s3.eu-central-1.amazonaws.com/file-5.jpg-ccfef91d-1fa1-4dd5-9a8b-7b0e063f5bd9.jpg

 

Comment prouver l’infidélité ?

Vous pouvez prouver l’infidélité par tous les moyens : aveu écrit (dans un journal intime, une lettre...), rapport d’un détective privé, preuves écrites (e-mails, cartes postales, SMS...), attestations. 

Conseils de psychologues sur l’adultère

La conception du couple sous nos latitudes est largement régie par la culture judéo-chrétienne dont nous sommes issus. Mais, en réalité, chacun est libre de s’en faire sa propre idée. Si certains considèrent le couple comme un dialogue intime où chacun partage son évolution au fil du temps, d’autres y voient un cheminement, côte à côte, de deux individus qui gardent chacun leur jardin secret. Y compris en termes d’adultère. 

Dans une situation comme dans l’autre, il convient toujours de communiquer pour avancer. Mais Il se peut que nous ayons des difficultés à communiquer en fonction de notre éducation et de nos croyances. 

Un thérapeute ou un médiateur pourra, en ce sens, vous aider à formuler et à comprendre correctement les ressentis, les besoins, les attentes, les craintes, la souffrance et les envies de chacun, et à y voir plus clair pour prendre la décision qui vous convient.

Témoignages sur l’adultère

La découverte

“Pendant toute une période, nous nous disputions souvent, mon mari et moi. Je rejetais la faute sur nos vies professionnelles et sociales bien chargées. Je pensais que la situation allait passer, comme dans tous les mariages. Mais ce que je considérais comme une mauvaise phase s’est transformé en doutes qui sont ensuite devenus des suspicions. Après quelques recherches sur son GSM, je l’ai accusé d’infidélité, ce qu’il a fini par avouer, à force de questionnements dignes de la Gestapo. Je me souviendrai toujours du choc d’entendre ses aveux. Je ne pouvais, tout simplement, pas le croire. J’en suis presque tombée tellement mes jambes tremblaient. Ma confiance en lui était immense, presque aveugle. Le choc fut à la taille de mon incrédulité.

Le choc

Les premiers jours qui suivirent furent parmi les plus difficiles de ma vie. Plus envie de manger, impossible de dormir, les larmes qui ne cessaient de couler... J’ai vite contacté une psychologue qui m’a aidé à gérer ma tristesse, ma colère et mon incompréhension. Chaque semaine, j’attendais notre rendez-vous avec impatience. J’estimais comme vitale cette heure où je pouvais déverser tout ce que j’avais sur le cœur et bénéficier de ses conseils pour vivre la semaine qui arrivait. Avec le temps, mois après mois, j’ai appris à être plus indépendante émotionnellement. Résultat : les écarts entre les consultations devenaient de plus en plus longs. Ce fut, pour moi, une sorte de victoire lorsque je suis passée à une séance tous les 15 jours, ce qui peut certes sembler cocasse, mais sachez que, les montagnes russes émotionnelles sont épuisantes quand vous découvrez un adultère.

Vous devez commencer par digérer plusieurs aspects . Si certains sont flagrants, d’autres m’ont particulièrement frappée. Un exemple ? L’impact sur l'ego : « comment a-t-il pu me tromper, moi ? Je pensais être une bonne épouse  La blessure narcissique est différente pour chacun, mais bien réelle. « Qu’ai-je fait pour mériter ça ? Pourquoi ne m’aime-t-il plus ? Qu’est-ce qui a changé en moi ? ». 

Des dizaines de questions qui défilent sans cesse. Je n’avais jamais eu aussi peu confiance en moi. Avec le temps, le soutien de ma psy et l’effet de la thérapie de couple, j’ai un peu mieux compris ‘comment nous en étions arrivés là et où j’en étais, personnellement, sur tous les plans. Si ces épreuves paraissent insurmontables au départ, elles m’ont in fine appris beaucoup de choses sur la vie et, surtout, sur la mienne.

La décision

Au fil des mois, nous sommes parvenus à retrouver une certaine forme de relation. Si plusieurs mois de thérapie de couple nous avaient en effet apporté de l’apaisement, ma colère et mon incompréhension étaient toutefois encore présentes. Quelque chose avait changé. Mon mari voulait avancer, mais je n’y arrivais pas. J’ai pourtant essayé, de toutes mes forces, pour nous et, pour nos deux jeunes enfants. Mais, au fond de moi, je savais que je ne pourrais jamais accepter ce qu’il s’était passé. J’ai donc mis un terme à notre mariage, le cœur certes lourd, mais soulagée d’avoir retrouvé notre amitié avec l’aide du thérapeute de couple. Si notre mariage avait pris fin, nous devions rester l’équipe que nous formions pour élever nos enfants  !

Je n’oublierai jamais ce chapitre de ma vie. Je pense, cependant, avec beaucoup de recul, que j’ai énormément grandi à travers cette expérience et que j’en suis ressortie plus forte.”

Mélanie - Namur

Découvrez-en plus sur la vie de couple

Vous voulez en savoir plus ? Lisez notre article sur comment gérer l’infidélité.

Découvrez nos autres articles de blog sur le sujet. Et pour ne pas manquer nos nouveaux articles, inscrivez-vous vite à notre newsletter.

Nos catégories d'articles incontournables

Amour & Couple
Famille
Sexualité
Divorce & Séparation
Bien-être
Psycho
Légal
Finance

Soyez guidé et rassuré grâce à Copl !

Copl vous accompagne sur tous les aspects du couple afin de vous épanouir au mieux. Inscrivez-vous et bénéficiez de notre accompagnement gratuit ! 

Vous aimeriez être accompagné sur cet aspect par Copl ?
Inscrivez-vous gratuitement et bénéficiez de notre accompagnement !
Recevez directement nos meilleurs articles dans votre boite mail
Inscrivez-vous à notre newsletter !
Loading ...
preload
logo
hamburger