chevronRetour aux articles
Amour & Couple

L’amour dure trois ans : vrai ou faux ?

Copl
[object Object]

 

C’est le titre d’un roman de l’écrivain français Frédéric Beigbeder, paru en 1997. Et si la thèse exposée est donc que l’amour dure trois ans, qu’en est-il réellement ? Est-ce vraiment l’amour qui s’étiole après ce délai ou bien la passion ? Dans cet article, on démystifie le cas de ces trois années d’amour.

Chaque couple est différent et a un futur qui lui est propre, en fonction de sa trajectoire de vie, de facteurs extérieurs, de l’énergie qu’il investit dans la relation… Mais comment savoir si on est avec la bonne personne ? Est-ce que trois ans d’amour permettent de juger cela ? Et pourquoi cette durée précise et pas cinq, sept ou dix ans ? Est-ce véritablement un stéréotype ? Dans cet article, nous allons tenter de répondre à ces questions pour établir si c’est vrai ou faux.

L’amour dure trois ans : VRAI !

Les trois premières années d’une relation amoureuse sont souvent marquées par un état passionnel, mélange de désir, d’affection et de nouveauté. Selon, les scientifiques, ce phénomène d’euphorie serait un mécanisme favorisant la reproduction de l’espèce humaine, en diffusant des hormones de bonheur comme l’ocytocine. Mais l’intensité de la production des hormones qui participent au sentiment de passion aurait une durée limitée. Il semblerait que ce délai soit d’environ trois ans, soit la durée d’une grossesse et de l’autonomisation d’un bébé. Pas très romantique de se dire qu’on est ensemble pour la survie de l’espèce, n’est-ce pas ?

Et quand on dit que l’amour rend aveugle, ce n’est pas tout à fait faux. Il désactiverait certaines des zones du cerveau, justement responsables de fonctions importantes, comme la prise de décision ou le ressenti. Le flux d’hormones joue beaucoup sur notre perception des choses et sur nos émotions. Or, après cette période de trois ans, l’organisme n’en produit et n’en bénéficie plus autant. Quand cela s’estompe, on voit soudainement les défauts de son partenaire avec un autre œil. Cette phase de « réveil » peut précipiter la fin du couple, s’il n’est pas prêt à faire des efforts, des concessions, à dialoguer…

Le cap des trois ans peut donc marquer un réel tournant pour les couples : préférer la rupture ou renforcer la relation. Car une fois le tourbillon de la passion passé, une certaine routine peut s’installer. On fait moins l’amour, on n’achète plus autant de lingerie, on fait des projets plus sérieux (maison, mariage, enfants…) mais aussi moins « sexys »… Mais l’amour est-il vraiment condamné par ce changement ?

L’amour dure trois ans : FAUX !

Certains parlent de trois ans, d’autres de sept, mais ces paliers correspondent-ils à une réalité ? Sont-ils une fatalité ? Cela dépend ! On parlait ci-dessus de la chute des hormones du bonheur. Il faut savoir qu’on peut continuer à les stimuler, en se touchant, en s’embrassant, en s’enlaçant… On n’est plus shootés aux hormones, on établit consciemment une bulle de bien-être autour de son couple.

Quand le cerveau revient à une activité cérébrale « classique », c’est le moment de véritablement construire son couple. On n’est plus juste béatement amoureux de son partenaire, on apprend à l’aimer pour ses grandes qualités, ses petits défauts et toute la singularité qui le rend unique. N’hésitez donc pas à en faire la liste pour vous souvenir de ce qui vous fait craquer chez lui/chez elle : il/elle a une adorable fossette, prend toujours le temps de gentiment caresser le chien des voisins, a un remarquable esprit critique, cuisine le risotto comme personne, peut réciter les répliques du « Parrain » par cœur… C’est tout ce qui fait son charme !

 

https://splitup-uploads-production.s3.eu-central-1.amazonaws.com/file-3.png-79b78129-da56-4908-9d6a-c51c99da037f.png

Comment faire le point après trois ans ?

Ce fameux cap des trois ans est donc un bon moment pour faire un petit point sur son couple et se poser des questions comme :

  • Est-on profondément amoureux ou reste-t-on en couple par habitude ?
     
  • Est-ce qu’on arrive à communiquer sereinement ou est-ce qu’on se dispute tout le temps ?
     
  • Le couple mérite-t-il de s’investir, de faire des efforts, de se battre ?
     
  • Est-on vraiment soi-même avec l’autre ? 

Toutes ces questions se posent en solo mais aussi à deux. Et si la conclusion est qu’on a envie de continuer, cela ne veut pas dire qu’on peut décider de faire durer son couple par sa simple volonté. Les psychologues le répètent : même si ce n’est pas romantique, un couple, cela demande du travail ! Voici quelques conseils brefs et simples qui participent à faire durer son couple au-delà des fatidiques trois ans :

  • Communiquer ses besoins, ses craintes, ses inquiétudes, ses envies…,
     
  • Se respecter, se soutenir, se complimenter,
     
  • Prendre du temps à deux,
     
  • Faire des projets…

Le mot de la fin

Si le fameux « cap des trois ans » parait flou à de nombreux couples, il est néanmoins intéressant de comprendre les principes hormonaux qui se cachent derrière cette durée. Si ce n’est pas très romantique de dire que l’amour, c’est aussi une histoire de biologie, en prendre conscience est utile. Cela permet de comprendre les changements qui surviennent dans la relation et peut-être de pouvoir mieux y réagir. En conclusion, la passion hormonale durerait bien environ trois ans mais la longévité de votre amour dépend surtout de vous !

Plus de conseils sur le couple dans ces articles : 

Envie de parler à notre personne de confiance, de découvrir les experts Copl ou de ne rien manquer de notre actualité ? N’hésitez pas à vous inscrire à notre plateforme et/ou à notre newsletter.

Nos catégories d'articles incontournables

Amour & Couple
Famille
Sexualité
Divorce & Séparation
Bien-être
Psycho
Légal
Finance

Soyez guidé et rassuré grâce à Copl !

Copl vous accompagne sur tous les aspects du couple afin de vous épanouir au mieux. Inscrivez-vous et bénéficiez de notre accompagnement gratuit ! 

Vous avez une question spécifique à ce sujet ?
Bénéficiez gratuitement de notre accompagnement !
Recevez directement nos meilleurs articles dans votre boite mail
Inscrivez-vous à notre newsletter !
Loading ...
preload
Une question vous démange ? Contactez Stéphanie, notre conseillère Copl au 📞 0470/07.48.73 ou ✉️ conseil@copl.be
logo
hamburger