chevronRetour aux articles
Amour & Couple
Psycho

Est-ce que je l’aime par habitude ?

Copl
[object Object]

 

Se mettre en couple, c’est le début d’une nouvelle aventure enthousiasmante. On découvre l’autre, ses qualités et défauts, ses petites manies… Mais, avec les années, on peut se laisser user par le quotidien et la routine. 

L’un des conjoints peut alors se réveiller un jour avec l’impression d’évoluer à côté de son partenaire, davantage que de vivre ensemble. Comment savoir si le lien qu’on ressent est encore de l’amour ou si c’est un attachement forgé par le temps et l’habitude ? 

Pour répondre à cette question, nous avons interrogé Valérie Claeys, médiatrice et coach. À la lumière de son regard de professionnelle, nous avons fait émerger quelques signaux qui peuvent avertir de l’essoufflement du couple et quelques conseils pour tenter de le réinvestir.

Comment prendre conscience qu’on reste ensemble par habitude ?

Dans les contes de fées, on ne nous habitue pas du tout à être en couple, nous explique Valérie Claeys. Tous les efforts sont dirigés sur le fait de rencontrer la bonne personne et s’engager ensemble. Ensuite, ils se marient, ont plein d’enfants et… The end. On ne nous dit pas qu’il faut encore investir de l’énergie dans son couple après, à tort ! 

Au début d’une relation, on a tendance à être tout feu, tout flamme. On a envie de plaire à l’autre et de lui faire plaisir, on le couvre de petites attentions… Cela vient naturellement et sans efforts ! Puis, avec le temps, cela s’estompe. Le couple trouve ses repères, s’installe et des automatismes se créent. Selon la coach, ce n’est pas forcément une mauvaise chose :

  • Le point positif : c’est rassurant et apaisant, on perçoit cela comme une preuve que l’autre est à l’aise et engagé dans la relation.
     
  • Le point négatif : il faut prendre soin de ne pas s’enliser dans cette habitude, en finissant par négliger l’autre qui nous est si familier qu’il fait presque partie du décor.

Quels sont les signes qui peuvent nous alarmer ?

Il n’y a plus d’étincelle. On a tous l’image d’un couple au restaurant qui n’a rien à se dire. Le pétillement du couple a disparu et on se retrouve avec une impression d’électrocardiogramme plat. Le cœur ne semble plus battre pour l’autre.

On fait moins ou plus du tout l’amour. À force de vivre sous le même toit, de dormir dans le même lit, on ne fait plus d’effort pour s’apprêter et séduire l’autre, se donner rendez-vous sous la couette. 

On s’agace. L’autre nous énerve mais on ne se voit pas non plus sans lui : on n’est ni bien avec, ni sans l’autre. 

Ces éléments peuvent être un déclencheur qui nous indique que quelque chose ne va pas dans notre couple, qu’une certaine usure s’est installée. Ce n’est pas pour autant qu’on est prêt à agir. Valérie Claeys explique ainsi que certaines personnes laissent la peur prendre le dessus. Peur que l’autre nous quitte, peur de la solitude, peur de l’inconnu…, ce sentiment est plus fort que l’ennui et freine la possibilité de changement. 

Quels conseils donner au couple ?

Pour Valérie Clayes, le message le plus important à transmettre, c’est de s’investir pour son couple : « Ce n’est peut-être pas très romantique mais un couple, c’est comme un projet professionnel, cela demande du travail pour réussir. »

Alors, comment faire se pour réinvestir dans son couple :

  • Prendre conscience que le couple est en bas de la liste du quotidien – enfants, boulot, maison, amis, familles, loisirs… – est un premier pas. Mais le couple peut vivre cette prise de conscience à deux vitesses. Il est alors essentiel de communiquer. 
     
  • Prendre du temps à deux est essentiel car se reconnecter ne se fait pas comme par enchantement. Cela implique de renouer avec le lien, la communication et l’intimité qu’on partage.
     
  • Se ressourcer seul à l’extérieur pour avoir des choses positives à ramener dans son couple.
     
  • Se remettre en question est également très important. Il faut se demander quelle est notre part de responsabilité dans l’usure du couple, réapprendre à être attentif aux besoins de l’autre, etc. 
     
  • Trouver des rituels : les rituels sont aussi des habitudes mais positives, là où la routine mécanique est nuisible. Ce sont des moments pour le couple, qui sont parfois très simples mais qui font du bien.
     
  • Se faire accompagner par un coach ou un thérapeute : ce genre de conversation peut être difficile, surtout si l’autre ne réalise pas ce qu’on ressent. Être encadré peut faciliter les choses et éviter que, dans un sentiment de panique ou d’insécurité, on prenne des décisions qu’on regretterait plus tard. Cela peut aussi permettre un vrai renouveau.

Le dernier mot de la coach

Ce n’est pas parce qu’on s’ennuie, que c’est fini, insiste Valérie Claeys. Un couple, ça demande du travail et de l’investissement tous les jours pour que ça marche. Cela va avec des hauts et des bas et compter sur l’amour ne suffit pas. Alors, si l’on croit que notre couple mérite une chance, il ne faut pas hésiter à mettre toute l’énergie nécessaire pour le réinventer. 

Plus de conseils sur la vie de couple dans ces articles :

Envie de parler à notre personne de confiance, de découvrir les experts Copl ou de ne rien manquer de notre actualité ? N’hésitez pas à vous inscrire à notre plateforme et/ou à notre newsletter.

Nos catégories d'articles incontournables

Amour & Couple
Famille
Sexualité
Divorce & Séparation
Bien-être
Psycho
Légal
Finance

Soyez guidé et rassuré grâce à Copl !

Copl vous accompagne sur tous les aspects du couple afin de vous épanouir au mieux. Inscrivez-vous et bénéficiez de notre accompagnement gratuit ! 

Vous aimeriez être accompagné sur cet aspect par Copl ?
Inscrivez-vous gratuitement et bénéficiez de notre accompagnement !
Recevez directement nos meilleurs articles dans votre boite mail
Inscrivez-vous à notre newsletter !
Loading ...
preload
logo
hamburger