chevronRetour aux articles
Famille

7 conseils de pro pour trouver l'harmonie dans une famille recomposée

Copl
[object Object]

Décider de refaire sa vie et de fusionner deux bulles familiales en une seule famille recomposée, c’est un sacré défi. Il faut arriver à établir une nouvelle routine, apprivoiser son rôle de beau-parent, tenter de faire coopérer les enfants… Trouver l’harmonie peut être une quête enrichissante ou un véritable parcours du combattant. C’est pourquoi nous avons souhaité vous proposer le top 7 des conseils d’une professionnelle pour tenter de trouver l’harmonie dans une famille recomposée.
 

Pour ce faire, nous avons contacté Véronique Schellekens, avocate, médiatrice familiale agréée et coach parentale. Elle fait également partie de l’équipe de formateurs de Parents & Co’M, une asbl qui propose un accompagnement des parents séparés, ainsi que des informations sur la communication et la coparentalité.

Que conseiller à une jeune famille recomposée ?

Avec l’augmentation des divorces – près de 4 mariages sur 10 se terminant par une séparation –, il semble logique que la proportion de familles recomposées augmente également. Pas d’inquiétude, le scénario de Cendrillon et ses méchantes demi-sœurs n’est pas la norme. Il est tout à fait possible pour deux familles de cohabiter joyeusement et de tisser des liens. Et si ça se passe moins bien, voici quelques conseils qui pourront vous aider.

Respirer

Le premier conseil que Véronique Schellekens donne aux familles recomposées qu’elle rencontre, c’est de ne pas culpabiliser si les choses ne fonctionnent pas bien du premier coup. 

Il faut normaliser les difficultés rencontrées. On fait coexister deux entités avec des règles, des habitudes, des rituels qui leur sont propres, c’est bien normal que ça mette du temps à s’harmoniser. 

 

La coach utilise d’ailleurs la métaphore de la soupe pour expliquer cela avec une touche d’humour : « Parfois, on fait une soupe avec des légumes qui ne se ressemblent pas forcément. On peut rester avec un goût un peu discordant en bouche ou des morceaux plus coriaces. Mais si on laisse mijoter le tout assez longtemps, cela peut vraiment avoir beaucoup de saveur ».

Faire des choix

Pour que les choses soient claires et cohérentes, il faut déjà que les parents soient en accord sur les valeurs qu’ils veulent transmettre et les règles qu’ils veulent appliquer sans disparité. Ils sont au cœur de cette nouvelle famille et il est donc essentiel qu’ils discutent beaucoup et qu’ils coopèrent au maximum pour que leur stratégie familiale soit solide. Une fois qu’ils se sont décidés, il est tout à fait possible d’intégrer les enfants à la discussion. Cela va permettre de créer une nouvelle dynamique tous ensemble.

Prendre le temps

Dans le tourbillon de l’installation d’une famille recomposée, on peut se perdre dans les horaires de garde partagée, l’aménagement des espaces, l’apprivoisement des habitudes des uns et des autres... Véronique Schellekens conseille donc de prendre le temps de s’arrêter sur les besoins de chacun. « Les besoins ne vont pas être les mêmes pour un jeune enfant ou un ado. Ça a du bon de réfléchir à cela et de comprendre ce dont les enfants ont besoin mais aussi ce dont les parents ont besoin. »

Trouver sa place

Devenir beau-parent, ce n’est pas rien. On peut s’inquiéter de ne pas être accepté, de ne pas trouver les bons mots pour communiquer ou de ne pas être à l’aise dans la nouvelle cellule familiale. « C’est un rôle à part entière qu’il vous faut définir ensemble », explique l’avocate et coach. Et pour que cela marche, chaque parent doit « valider » son conjoint auprès de ses enfants, avec une petite phrase comme « Je m’attends à ce que vous respectiez mon nouvel amoureux/ma nouvelle amoureuse. L’amour, ça ne se commande pas mais le respect, oui ! ».

Rester positif

Bien s’entendre avec l’ex-conjoint de son nouveau compagnon, ce n’est pas forcément gagné, surtout si la séparation a été difficile. Mais, quoi qu’il en soit, il ne faut jamais dénigrer l’autre parent des enfants, conseille vivement Véronique Schellekens. On peut avoir des désaccords mais cela se règle entre adultes. Les enfants doivent en être protégés car cela peut fortement les blesser.

Passer du temps avec sa bulle

La coach explique que beaucoup de parents de familles recomposées tentent d’homogénéiser la nouvelle entité familiale, en faisant toutes les activités ensemble. Mais, selon elle, il est important de passer du temps exclusivement avec ses enfants, pour leur montrer que vous ne reniez pas votre vie d’avant. Véronique Schellekens conseille donc de petites escapades : « On peut, par exemple, partir une semaine en vacances tous ensemble, en deux voitures, et passer deux jours rien qu’avec ses enfants sur la route du retour, pour profiter d’un moment privilégié ».

Laisser de l’espace à chacun

Cela peut être difficile de trouver une chambre pour chaque enfant, quand on doit composer avec 2 parents et 4, 5 ou 6 enfants. Mais il semble souvent essentiel à l’enfant de bénéficier d’un espace à lui, avec ses affaires, pour bénéficier d’un repère apaisant dans cette nouvelle situation qui peut être bouleversante.

La conclusion de Véronique Schellekens 

Quand on retrouve l’amour après une séparation, on peut avoir envie d’emménager rapidement avec son nouveau conjoint. Mais, pour les enfants, cela peut être un moment difficile à vivre. Pour Véronique Schellekens, il est important de laisser une vraie zone tampon entre ces deux moments pour éviter que les enfants ne fassent des raccourcis et ne rendent leur beau-parent coupable de la rupture de leurs parents. Comme souvent, le temps semble le meilleur allié des familles recomposées. Et si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à consulter un coach parental pour être écouté et soutenu !
 

Plus de conseils sur le couple et la famille dans ces articles : 

Envie de parler à notre personne de confiance, de découvrir les experts Copl ou de ne rien manquer de notre actualité ? N’hésitez pas à vous inscrire à notre plateforme et/ou à notre newsletter.
 

Vous avez une question spécifique à ce sujet ?

Posez-la nous gratuitement et nous reviendrons vers vous avec une réponse au plus vite. 

Vous avez une question spécifique à ce sujet ?
Recevez directement nos meilleurs conseils dans votre boite mail
preload
Une question vous démange ? Contactez Stéphanie, notre conseillère Copl au 📞 0470/07.48.73 ou ✉️ conseil@copl.be