chevronRetour aux articles
Divorce & Séparation

La stratégie de 'bien m'entendre' avec mon ex-mari manipulateur m'a aidé

Katia de Tervuren
[object Object]

Etonnamment, le plus dur n'a pas été de décider de divorcer ou non, c'est après que l'épreuve est venue. 

Pour bien comprendre, je dois préciser que mon ex-mari est un pervers narcissique. Pour ceux qui ne savent pas ce que ça veut dire, en gros, c'est un manipulateur. Il tourne les choses à son avantage et vous fait vous sentir coupable pour chaque chose qui ne va pas.

A partir du moment où les papiers du divorce à l'amiable avaient été signés chez le notaire, l'épreuve a commencé. Il ne voulait bien sûr pas me laisser seule dans la maison, ce serait abandonner son territoire, donc en attendant les deux comparutions chez le juge pour confirmer notre souhait de divorcer, on a continué à vivre ensemble, pendant six mois.

J'avais deux options : être hostile ou être agréable et son "amie". J'ai choisi la deuxième option, n'étant pas une personne conflictuelle à la base. Du coup pendant six mois je faisais semblant de bien m'entendre avec lui, je mettais de côté tous les reproches que je rêvais de lui faire, je m'adaptais à son emploi du temps, je m'écrasais. Ce furent les six plus longs mois de ma vie, mais je savais que si on se disputait, si je m'opposais à lui pour quoi que ce soit, il ferait traîner les choses et ferait exprès de me pourrir la vie. 

Quand le divorce a finalement été prononcé et la maison vendue, je pensais que j'en serais débarrassée... Que nenni. 

Il y avait les enfants à gérer après. La première année il a tout respecté, mais au bout d'un moment, il ne les prenait plus régulièrement, me téléphonait la veille pour me dire s'il prendrait les filles ou non, il ne payait pas la pension alimentaire quand il le fallait, il avait des mois de retard et ne payait quasi jamais les extras comme les voyages scolaires, les appareils dentaires etc...

Si je lui demandais trop sèchement, ça se terminait par une dispute et sa façon de me "punir" était de prendre mes filles plus souvent, de me menacer de les prendre en vacances avec lui. 

Si on s'entendait bien, il les prenait moins et me laissait tranquille. J'ai donc décidé d'être "gentille" face à lui, de lui donner l'impression qu'il décidait de tout (changement d'école, stages, ..) alors que j'avais déjà une idée précise en tête. De cette façon, je le gardais loin de mes filles et de ses manipulations.

Ma voisine divorçait au même moment et elle avait "choisi" l'affrontement. C'était constat de police à chaque fois, cris et disputes. C'est un choix, qui parfois s'impose à nous, mais il faut pouvoir y faire face. Je ne m'en sentais pas capable, et surtout, je voulais protéger mes filles de lui. Si on s'était disputés avant qu'il ne les prenne, je les récupérais toutes chamboulées parce qu'il leur disait des horreurs : comme le fait que c'était à cause d'elles qu'on avait divorcé, que c'était à cause d'elles qu'il ne vivait pas dans son pays d'origine, etc... Il rejetait sa frustration sur elles.

A force de "bien m'entendre" avec lui, ce que j'espérais depuis des années s'est produit. 

De plus en plus souvent, quand il prenait les filles, il était tendu et leurs visites chez lui ne se passaient pas bien. Du coup, elles ont refusé de lui téléphoner pour la fête des pères. Mes filles avaient alors 12 et 9 ans. 

II m'a téléphoné la semaine suivante pour me faire part de sa déception. Calmement, je lui ai expliqué que si les filles avaient pris cette décision, c'est suite à son attitude les fois précédentes. Les filles sentaient qu'il n'était pas heureux, mais ce n'était pas à elles d'en subir les conséquences. 

Je lui ai suggéré de mettre sa vie en ordre, de faire des choix qui le rendent heureux, et si c'est de vivre à l'étranger, qu'il le fasse, on verra si ça fonctionne et si oui on trouvera un moyen pour qu'il voie les filles. 

Il m'a écoutée, parce qu'alors on s'entendait bien, et je parlais dans son intérêt. Ce coup de fil a eu lieu en Juin 2013, nous sommes en Juin 2020 et depuis ni les filles ni moi-même n'avons eu de nouvelles de lui.

Il est sorti de la vie de mes filles, qui depuis s'en portent très bien. Plus de reproches, plus être obligée de finir son assiette, plus être obligée de finir un puzzle de 1000 pièces à quatre ans ou de faire la sieste avec lui à cinq ans parce que lui veut dormir au lieu de jouer avec elles.

Bien sûr j'ai dû les faire suivre à un moment et elles ont vu des psychologues pour gérer leur colère et leur frustration, mais dans l'ensemble elles ont bien vécu la situation. Elles se rendent compte qu'il est toxique et que le plus loin il est, le mieux.

Je pense que mon ex-mari se sentait obligé d'accomplir son "devoir de père". Il aime mes filles, mais tant qu'elles ne dérangent pas sa vie. 

Les codes que la société impose peuvent faire pression sur certains. Peut-être que si vous l'en libérez, il sautera sur l'occasion et vous serez aussi délivrée.

Dans mon cas, ce qui m'a aidée, c'était le fait de savoir que le conflit n'amènerait à rien, au contraire, et d'avoir la capacité de m'écraser. Avec les temps j'ai bien compris que s'occuper des filles était un fardeau plutôt qu'un plaisir pour lui et j'ai pu m'en servir pour nous libérer. 

Avant de vous lancer tête baissée dans le conflit, la bagarre, les avocats, réfléchissez. Quel est votre but ? Qui voulez-vous préserver ? Quelle vie voulez-vous vivre après ? Prenez le temps, malgré la douleur et la colère de penser au chemin que vous voulez emprunter, connaissant le caractère de votre mari/conjoint. Ça peut aider.

Découvrez-en plus sur la vie de couple

Découvrez nos autres articles de blog sur le sujet. Et pour ne pas manquer nos nouveaux articles, inscrivez-vous vite à notre newsletter.

 

Nos catégories d'articles incontournables

Amour & Couple
Famille
Sexualité
Divorce & Séparation
Bien-être
Psycho
Légal
Finance

Soyez guidé et rassuré grâce à Copl !

Copl vous accompagne sur tous les aspects du couple afin de vous épanouir au mieux. Inscrivez-vous et bénéficiez de notre accompagnement gratuit ! 

Vous aimeriez être accompagné sur cet aspect par Copl ?
Inscrivez-vous gratuitement et bénéficiez de notre accompagnement !
Recevez directement nos meilleurs articles dans votre boite mail
Inscrivez-vous à notre newsletter !
Loading ...
preload
logo
hamburger